vendredi 21 juillet 2017

Le jour où on a déposé notre dossier de demande d'agrément en vue d'une adoption

Nouvelle étape importante pour nous dans notre aventure « Adoption » : le dépôt du dossier de demande d’agrément.
Après avoir assisté à la réunion d’information, nous avons récupéré le dossier de demande d’agrément. Pour nous, l’aventure commençait réellement. 

Dans les faits, le dossier est simple à constituer : 
  
  • Remplir un formulaire de renseignements administratifs : état civil, composition de la famille, type de logement, ressources.
  •   Fournir nos casiers judiciaires – vierges il en va sans dire. 
  • Fournir nos justificatifs de ressources
  • Fournir nos actes d’état civil complets
  • Joindre nos photos d’identité 
  • Un certificat médical attestant que notre état de santé est compatible avec le projet d’adoption

Sur notre département, nous avions la chance de pouvoir nous faire délivrer ce certificat par notre médecin traitant. D’autres Conseils Départementaux exigent un RDV avec un médecin spécialiste et agréé – attention, le montant de la consultation est alors souvent plus élevé – et les délais plus longs. L’entretien médical consiste à vérifier que nous ne souffrons pas de troubles cognitifs ou psychologiques, que nous sommes à jour des vaccins et que nous n’avons pas de maladies graves et/ou invalidantes rendant compliquée une parentalité. Ouf, pour nous, le Sésame a été simple à obtenir ! 


Mais le plus important réside dans la lettre qui expose nos motivations et notre projet d’adoption. Quel exercice périlleux que de mettre par écrit notre parcours personnel et notre cheminement vers l’adoption. Une vraie lettre de candidature à un poste à temps plein et à vie pour devenir parents. C’est dans cette lettre que nous devons poser nos premières réflexions quant à ce futur enfant : son âge, son origine ethnique, son état de santé. Oui, il faut l’avouer, ça donne l’impression d’être au marché : « bonjour m’dame, il me faudrait 1 enfant de moins d’un an, blond aux yeux bleus et en parfaite santé ». L’horreur, non. Après tout, quand on attend un enfant biologique, on ne choisit pas. On ne choisit rien, ou du moins, pas grand-chose. Du coup, nous avons réfléchi par rapport à la santé de ce futur enfant comme des parents biologiques : nous sommes donc ouverts à des pathologies légères, soignables et n’empêchant pas une autonomie… Un peu comme si nous avions le choix, au cours de la grossesse, à l’écho morphologique, si on détectait des anomalies, de mener ou non la grossesse à terme. Et concernant l’origine ethnique, de notre côté, nous sommes ouverts à toutes les origines. Bien entendu, je peux comprendre que certains couples préfèrent adopter un enfant « qui leur ressemblent » au niveau de la couleur de peau par exemple. Et je pense en effet qu’il est important de connaître chacun nos limites, afin que par la suite l’adoption soit facilitée. 


Cette lettre est née de nos tripes. C’est la première étape importante de notre parcours d’adoption. Un petit peu la première échographie, celle qui nous ouvre le chemin, qui trace la route et montre que tout est bien en route. Maintenant, reste l’attente des entretiens psychologiques et sociaux. Mais nous pouvons désormais dire que nous sommes officiellement inscrit sur la liste départemental des couples en attente d’un bébé pupille de l’Etat – en effet, nous avons de la chance, dans notre département, notre inscription sur cette liste d’attente démarre à la réception du dossier et non pas à l’obtention de l’agrément … 



La procédure est officiellement lancée. L’administration a désormais 9 mois pour traiter notre demande d’agrément – plus si nous souhaitons, nous, prendre plus de temps dans notre réflexion. 9 mois, c’est le temps d’une grossesse, un temps nécessaire pour se préparer psychologiquement à devenir le parent d’un enfant adopté – même si on sait qu’à la différence de la grossesse, l’enfant ne sera pas dans nos vies dans neuf mois … mais dans 2, 4 ou 7 ans ... ou peut-être plus.

13 commentaires:

  1. Ce temps d attente est long oui. Il est aussi ce mmt où vs êtes des parents en devenir, tt comme des parents vivant une grossesse biologique. J vs souhaite du fd du cœur que votre projet aboutisse. Gros bisous Marine

    RépondreSupprimer
  2. C'est une belle aventure qui débute et qui j'espère pour vous se concrétisera le plus rapidement possible ! Bon courage à vous 2 !

    RépondreSupprimer
  3. Plein de bonnes ondes et de courage pour ce si long chemin !
    Des bises !

    RépondreSupprimer
  4. Que c dur comme procédure ! Vous avez bien du courage, chapeau !

    RépondreSupprimer
  5. Plein de positive attitude pour cette longue attente.

    RépondreSupprimer
  6. J'imagine comme vous y mettez tout votre coeur!! Félicitations pour ce début de démarches ! Une fois de plus j'ai des frissons d'émotions en te lisant...💝

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour toutes ces informations et bonne chance à vous. J'ai récemment appris qu'une proche avait été recalée à l'adoption à cause d'une maladie et ça m'avait surpris. On imagine pas tout ce que ce processus demande...
    🍀🍀🍀🍀 Je croise fort les doigts pour vos deux projets 🤞🤞🤞🤞

    RépondreSupprimer
  8. Beaucoup d'émotions à la lecture de cet article. De tout cœur avec vous... :)

    RépondreSupprimer
  9. Quelle belle décision mûrement réfléchie ! Mes vœux vous accompagnent.

    RépondreSupprimer
  10. La procédure a l'air complexe mais je suis de tout coeur avec toi ! Je t'envoie plein d'ondes positives pour mener ce projet à bien. Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Une étape en plus je croise les doigts pour vous <3

    RépondreSupprimer
  12. oula, ce n'est pas donné à tout le monde d'écrire ce genre de lettres... je trouve cela un peu dur et drastique, car si ta lettre ne plait pas, on va dire que tu pars déjà un peu mal... non?
    hâte de connaître la suite de votre aventure

    RépondreSupprimer

Un petit mot, un merci !